La consultation podologique

La consultation Podologique avec Anthony Bruyère Naquet Podologue à Paris 16

Elle se pratique en cabinet. Elle doit permettre de dresser un bilan clinique podal et postural.

Le praticien use de diverses techniques afin d’établir ce bilan :

 

Un questionnaire à l’appui d’un entretien préalable permet de connaître l’état de santé général du patient, de relever d’éventuelles contre-indications (allergies, intolérances…), de connaître le motif de sa visite (douleurs, démarche inhabituelle, gène…), d’analyser toute documentation constitutif du dossier médical transmise par le patient (radiographies, IRM, scanners, échographies,comptes rendus…) et de cerner ses principales attentes.

 

Un examen des pieds en décharge

Le but est de réaliser un bilan cutané, musculaire, articulaire et morphologique au moyen de palpations et mobilisations dans la recherche d’une zone douloureuse ; ces palpations sont toujours effectuées sur les deux membres (même celui non douloureux, si la douleur n’est que d’un coté) dans un but comparatif.

 

Un examen des pieds en charge

Il permet, au moyen d’un podoscope électronique, de prendre l’empreinte des pieds, de matérialiser les appuis plantaires et d’apprécier d’éventuels défauts de l’axe statique.

 

Un examen postural

Cet examen bénéficie aujourd’hui de techniques modernes grâce à des capteurs et des plateformes numériques.

Le cabinet bénéficie de ces outils de dernière génération permettant de mesurer avec précision les paramètres qui définissent de manière très fine l’équilibre postural d’un sujet en position debout.

Ces outils permettent en particulier de révéler des déviations posturales invisibles à l’œil nu (la plateforme réalise 256 fois la mesure durant l’examen), qui malgré leur caractère ténu peuvent toutefois avoir une incidence importante sur la posture.

 

Un examen sur plateforme Fusyo

Fusyo est une plateforme de podométrique posturographique.

Elle permet de coupler une analyse statique et dynamique en prenant des clichés à raison de 200 fois par seconde. Grâce à ses nombreux capteurs, elle permet de mesurer avec précision la répartition des pressions plantaires au sol dans différentes circonstances et de quantifier les hyper-pressions (parties du pied où l'appui est anormalement élevé).

 

Un examen sur tapis de marche

Cet outil permet d’apprécier la posture du patient en mouvement, d’analyser de manière fine le déroulé du pas lors de la marche ou lors de la course et de déceler d’éventuelles déviations.

Il permet en particulier d’observer l’axe des chevilles, le positionnement des genoux, l’équilibre du bassin, la colonne vertébral et des épaules durant le mouvement. Très complémentaire de l’examen posturostatique, il permet rarement de statuer seul sur une pathologie.

 

Un examen du chaussage

L’examen du chaussage est très important car son usure est souvent révélatrice de déviations, de pathologies…

C’est également l’occasion pour le praticien de conseiller son patient sur le choix de son chaussage.

 

Etablissement du diagnostic et proposition éventuelle de traitement

A l’issue de cette batterie d’examen, le pédicule-podologue pose son diagnostic. Il explique consciencieusement les différents examens pratiqués, les résultats obtenus et motive son diagnostic.

Il répond à toutes questions du patient et envisage avec lui le meilleur traitement adapté.

Si celui-ci nécessite la confection sur mesure d’un appareillage, le pédicure-podologue procède aux prises de mesures nécessaires à sa confection.

 

La réalisation sur mesure de l’appareillage

 

La remise de l’appareillage

Ce rendez vous est d’une durée de 15 minutes.

Il consiste en la remise de l’appareillage fabriqué sur mesure.

Le pédicure-podologue vérifie la parfaite adaptation de l’appareillage au chaussant du patient, et procède éventuellement à toute modification permettant de l’ajuster au plus juste.

La dernière phase, est l’essayage de l’appareillage chaussure au pied.

 

En savoir plus sur la podologie du sport avec votre podologue à Paris 16.